Barèmes indemnité de mobilité

Les ouvriers dans le secteur de la construction ont droit à une indemnité de mobilité directement proportionnelle à la distance réellement parcourue en kilomètres entre leur domicile et leur lieu de travail. Une distinction est opérée entre l’indemnité de mobilité pour les ouvriers chauffeurs qui conduisent leurs collègues vers le et du lieu de travail avec un véhicule de l’employeur et les autres ouvriers. Les ouvriers chauffeurs ont droit à une indemnité de mobilité de € 0,1316 par kilomètre.

Pour les déplacements des autres ouvriers effectués avec un moyen de transport autre que le train, l’indemnité de mobilité augmente en fonction de la distance totale réellement parcourue par jour. Le montant dû par jour de l’indemnité de mobilité est obtenu en multipliant le montant de base, repris dans le tableau suivant, par le nombre total de kilomètres réellement parcourus par jour (= trajet aller-retour) :

Distance totale réellement parcourue par jour

Indemnité de mobilité par km aller-retour

De 0 à 59 km€ 0,0516
De 60 à 77 km€ 0,0563
De 78 à 103 km€ 0,0583
De 104 à 129 km€ 0,0603
De 130 à 155 km€ 0,0644
De 156 à 207 km€ 0,0682
De 208 à 259 km€ 0,0703
De 260 km et plus€ 0,0723

 

> Téléchargez les barèmes complets ici

L’ouvrier ne peut prétendre à l’indemnité de mobilité si la distance totale réellement parcourue par jour est inférieure à 10 km. Depuis le 1er octobre 2007, il faut calculer les indemnités de mobilité sur la base de la distance réellement parcourue.

Vous souhaitez de plus amples informations sur l’indemnité de mobilité et track-and-trace ?

> Contactez-nous