Indemnités kilométriques pour le secteur de la construction

Les ouvriers du secteur de la construction doivent souvent parcourir de longues distances  pour se rendre sur les chantiers.  Ces déplacements ont lieu en dehors des heures de travail, ils constituent donc une perte de temps et une perte financière pour l’ouvrier.  Les accords sectoriels de 2011 prévoient l’octroi d’une indemnité kilométrique pour compenser les frais de déplacement des ouvriers du secteur de la construction.  Tous les ouvriers travaillant sous la commission paritaire 124 ont droit à cette indemnité, selon ce qui a été décidé lors des accords sectoriels du secteur de la construction.

Indemnité de mobilité

L’indemnité kilométrique dans le secteur de la construction couvre l’indemnité de mobilité et l’indemnité de déplacement.  L’indemnité de mobilité est accordée seulement si l’ouvrier effectue plus de 10 kilomètres par jour pour se rendre sur son lieu de travail. Si le trajet domicile-travail est inférieur à 10 km, l’ouvrier n’a pas droit à une prime de mobilité.

L’indemnité de mobilité est calculée sur la base du nombre réel de kilomètres parcourus. Depuis le 1er janvier 2012, cette prime est fixée à 0,1316 € par kilomètre pour le chauffeur, tandis que les passagers bénéficient d’une autre tarification.

Indemnité de déplacement

Le deuxième type d’indemnité kilométrique à laquelle ont droit les ouvriers du secteur de la construction est l’indemnité de déplacement.  Cette indemnité est uniquement accordée aux ouvriers qui utilisent leur propre moyen de transport pour se rendre sur leur lieu de travail, qu’il s’agisse des transports en commun ou de leur voiture personnelle.

Les ouvriers du secteur de la construction qui utilisent leur propre moyen de transport ont droit à une indemnité kilométrique sous la forme d’une indemnité de mobilité et d’une indemnité de déplacement.  Pour avoir droit à ses indemnités, l’ouvrier doit parcourir une distance minimum de 10 kilomètres par jour.  Depuis le 1er janvier 2012, l’indemnité de déplacement est calculée dès le premier kilomètre.

Calculer l’indemnité kilométrique

L’indemnité kilométrique est calculée sur le nombre de kilomètres réellement parcourus chaque semaine. Il est donc important de pouvoir calculer le kilométrage le plus précisément possible.

Beaucoup de sociétés emploient pour cela un système de tracking qui enregistre automatiquement le nombre de kilomètres parcourus.  Grâce au système track-and-trace, l’employeur peut effectuer un suivi efficace des déplacements.  Tous les trimestres, l’employeur est tenu par la loi de fournir une liste détaillée des indemnités kilométriques accordées à chaque ouvrier.  Avec un bon logiciel de tracking, ces données sont calculées automatiquement.

Pour les employeurs, un logiciel de tracking est la solution idéale pour calculer au mieux les frais de déplacement et simplifier la charge administrative.  Le logiciel track-and-trace permet d’économiser du temps et d’évite les contestations sur le calcul des indemnités kilométriques.

Vous voulez recevoir plus d’informations sur les indemnités kilométriques pour le secteur de la construction?
> Contactez-nous!