Prime de mobilité 2012

Prime de mobilité construction 2012

Aux yeux de la loi, les ouvriers du secteur de la construction ont droit à une prime de mobilité. Ces travailleurs parcourent en effet de grandes distances en faisant la navette entre les différents chantiers de construction où ils sont actifs. Ce qui leur coûte bien entendu du temps et de l’argent.

C’est pourquoi les employeurs dusecteur de la construction sont tenus d’accorder une prime de mobilité à leurs ouvriers. Tout ouvrier travaillant en accord avec la Commission Paritaire 124 tombe sous la réglementation en faveur des primes de mobilité, définie par accord sectoriel dans le secteur de la construction.

 Une prime de mobilité est ainsi versée à chaque travailleur dans le secteur de la construction effectuant des déplacements de et vers son travail. Peu importe la manière dont ce déplacement s’effectue. Tant les travailleurs faisant la navette avec leur propre véhicule que ceux qui bénéficient d’une voiture de société ont droit à la prime de mobilité.

Calculer la prime de mobilité

Le montant de la prime de mobilité dépend du nombre de kilomètres parcourus quotidiennement. Au plus l’ouvrier en construction parcourt de kilomètres, au plus importante sera la prime de mobilité versée à la fin du mois.  On différencie également les chauffeurs des passagers : les premiers bénéficient d’une prime de 0,1316 € par kilomètre parcouru, tandis que les seconds reçoivent une prime en fonction du nombre de kilomètres parcourus chaque jour.

Les ouvriers se déplaçant en train ont bien entendu également droit à une prime de mobilité. Les navetteurs reçoivent une prime à la mobilité de 0,0870 € par kilomètre. Cette prime doit ensuite être multipliée par le nombre de kilomètres mentionné sur la carte de train.

Logiciel de tracking

Le nombre de kilomètres effectivement parcourus est donc essentiel pour le calcul de la prime de mobilité des ouvriers de construction. Si l’on souhaite pouvoir calculer correctement le montant de la prime de mobilité à la fin du mois, il est important que le nombre de kilomètres parcourus soit bien enregistré. Avec le logiciel de tracking, les kilomètres parcourus peuvent être enregistrés avec précision, de manière à éviter toute discussion à la fin du mois concernant le montant total du nombre de kilomètres réellement parcourus. De cette manière, la prime de mobilité des travailleurs de chantiers est toujours calculée avec exactitude.

Le logiciel track-and-trace présente également l’avantage d’accélérer la procédure administrative. Sur la base du nombre de kilomètres enregistrés dans le véhicule de société, la prime de mobilité est calculée automatiquement par le logiciel. L’employeur gagne ainsi du temps et de l’argent.

Vous souhaitez plus d’informations sur la prime de mobilité et le système track-and-trace?
> Contactez-nous!