Enregistrement des présences : obligatoire dans le secteur construction depuis avril 2014

Votre entreprise est active dans le secteur de la construction? Dans ce cas, vous avez certainement entendu parler de l’enregistrement des présences. Ces derniers mois, c’est même l’un des sujets les plus discutés, puisqu’à partir du 1er avril 2014, la majorité des travailleurs de ce secteur devra enregistrer sa présence sur le chantier auprès de l’ONSS. Découvrez comment procéder pour vous conformer à la loi et éviter les amendes.

Enregistrement des présences : pourquoi et comment?

Beaucoup de choses ont été écrites au sujet de l’enregistrement des présences dans le domaine de la construction et il est parfois difficile de démêler le vrai du faux. Voilà les principes de base du système :

  • A partir du 1er avril, l’enregistrement des présences est obligatoire sur les chantiers de construction dont le coût annuel est supérieur à 800.000 euros, hors TVA. Cela s’applique également aux travaux qui ont commencé plus tôt, et qui continuent jusqu’au 30 septembre 2014, sauf si le projet a démarré avant le 1er janvier 2014. Dans ce cas, l’enregistrement des présences reste un choix volontaire.
  • Qui est concerné par l’enregistrement des présences? Toute personne qui est directement impliquée dans le chantier: des ouvriers aux coordinateurs de sécurité en passant par les chefs de projet, qu’ils travaillent pour l’entrepreneur principal ou un sous-traitant. La responsabilité finale incombe à l’entrepreneur.
  • Et qu’en est-il du Construbadge? Celui-ci sera obligatoire dès septembre 2014. Le badge fournit un identifiant visuel et doit être porté par tous les travailleurs sur le chantier. Il comprend une photo et l’identité du travailleur.

Economisez du temps et de l’argent avec l’enregistrement électronique des présences

En tant que patron, la question essentielle est de savoir comment traiter l’enregistrement des présences sans compromettre la productivité. A l’heure actuelle, vous avez le choix de la procédure : soit vous enregistrez vos travailleurs auprès de l’ONSS, soit vous laissez les travailleurs s’en charger. Cependant, aucun des deux choix n’est idéal. Dans le dernier cas, vous devez confirmer l’enregistrement au travailleur avant qu’il ne commence à travailler. Et vous perdez beaucoup de temps en cas de problème.

L’outil développé par RAM Mobile Data et bITss permet de combiner le meilleur des deux mondes. Vous gardez le contrôle des enregistrement et pouvez vérifier en temps réel si les enregistrements réels correspondent aux pré-enregistrements. La technologie Track-and-Trace offre aussi d’autres avantages :

  • L’enregistrement des ouvriers dans les véhicules est synchronisé en temps réel avec l’outil de planning PlanningPME.
  • Vos employés peuvent commencer à travailler immédiatement.
  • Le système track-and-trace calcule automatiquement l’indemnité de mobilité.

Vous souhaitez plus d’informations sur l’enregistrement électronique des présences?

> Prenez contact avec nous !