Indemnité de mobilité en 2015, que faut-il savoir?

Les travailleurs qui ne sont pas affectés à un lieu de travail bien spécifique, tel que les professionnels de la construction, ont droit à un remboursement de leur frais de déplacement et des indemnités de mobilité, tous deux calculés et remboursés mensuellement. Cela exige un important travail administratif, à moins que vous ne puissiez utiliser un système de gestion automatique des déplacements, d’une grande utilité pour simplifier le travail administratif.

En quoi consiste une indemnité de mobilité ?

L’indemnité de mobilité est une compensation destinée à dédommager les travailleurs de leurs déplacements domicile- travail. Par exemple, les maçons qui se déplacent chaque jour sur un chantier. Chaque travailleur a droit à une indemnité de mobilité. Le montant versé dépend du kilométrage, le véhicule utilisé et la présence de passager. Le montant maximum est de 0,1316€ par kilomètre. Le calcul des indemnités de mobilité est une obligation légale.

Depuis le 1er juillet 2014, le montant de l’indemnité de mobilité doit être mentionné en détail sur la fiche de paie.

A qui s’adresse l’indemnité de mobilité ?

L’indemnité de mobilité est destinée en toute logique aux travailleurs des secteurs sans lieux de travail fixe. C’est par exemple le cas des travailleurs dans les secteurs de la construction métallique, mécanique, électrique, l’électricité, le jardinage et la construction.  Des dispositions spécifiques sont prévues pour chaque  commission paritaire.

Calculer simplement une indemnité de mobilité

L’indemnité de mobilité, tout comme les frais de transport, dépend du nombre de kilomètres. Pour tenir compte de ce nombre de kilomètres sans se tromper, un système track and trace est très utile. Le système tient compte  automatiquement des kilomètres parcourus et il est possible de faire la distinction entre les déplacements privés et professionnels. Ce système ne garantit pas uniquement l’exactitude des kilomètres parcourus pris en compte, mais facilite aussi grandement le travail administratif lié au calcul des indemnités de mobilité.